Portrait artistique de CAROLLE RAYMOND (CARAY)

Bonjour, je suis Caray, artiste peintre émergente et créatrice de bijoux de fantaisie, aussi connue sous le nom de Carolle Raymond.

Née de parents travaillants et commerçants dans la banlieue de Ste-Geneviève, l’art ne fut pas une option évidente pour moi. Prédestinée à suivre les traces de ma grande sœur en secrétariat, l’époque et l’environnement me dévia de ma véritable voie. Malgré cela, enfant, ma passion pour l’art fût toujours présente. En 4e année du primaire, j’ai eu la chance d’avoir une professeure particulièrement très artistique me révélant ainsi ma fascination pour le mariage des couleurs ainsi que leurs pouvoirs émotionnels. 

En 2012, l’envie de créer, sommeillant en moi, décida de lentement ouvrir les yeux. La création de bijoux de fantaisie et la mosaïque furent mes premiers médiums.

En 2015, lors d’un déménagement et à la vue de matériel de peinture, une impulsion monta en moi et mes premiers coups de pinceaux donnèrent naissance à une sensation de satisfaction et de curiosité.  Ce fût alors un moment de grande révélation. Autodidacte au début, l’envie d’explorer et de m’améliorer me poussa à suivre plusieurs cours et ateliers avec différents professeurs et différentes techniques.

Je travaille avec divers médiums comme le papier de soie, le mortier, le plâtre, le coton à fromage, l’acrylique et bien d’autres. J’aime créer avec des textures différentes et le mariage des couleurs m’emballe. Tant de facettes inexplorées, tant de surprises à découvrir. Je suis une femme douce, généreuse et éternelle amoureuse. Ma fragilité s’étend sur mes toiles et me force de mettre à nue mes émotions enfouies. J’arrive avec mon art à me laisser-aller, à me sortir de ma zone de confort, à stimuler mon imaginaire et faire ressurgir mon instinct. C’est toujours une agréable surprise pour moi d’entendre ou de lire les différentes interprétations que chaque personne relate selon leur vision.

« Un tableau ne vit que par celui qui le regarde » - Pablo Picasso. 

C’est grâce au son essentiel de la musique et aux émanations de différentes fragrances d’encens, que je me laisse emporter et entre dans l’univers de l’abstraction. Tout le reste s’évapore. Peindre me permet de me retrouver, de me reconnecter à ma propre nature et de me découvrir en tant que femme s’émerveillant au rythme du doux mais parfois turbulent voyage qu’est l’art abstrait.

« L’art ne décrit pas le visible, il rend visible » – Paul Klee

français fr